Ateliers d'écriture

Les spectacles Bien arrivée à Ottawa et Ma vie en biais sont assortis d'une proposition d'ateliers d'écritures sur les territoires.

 

Libérer la parole, tisser du lien en partageant une expérience, se découvrir soi au travers de sa propre écriture et de celle des autres, lire, écouter... les aspects que peut prendre un atelier d'écriture sont multiples et fertiles.

 

Médiathèques, lycées, hôpitaux, prisons, nous intervenons là où ce thèmes des empêchement peut résonner, auprès d'adolescents, jeunes adultes ou d'adultes plus mûrs, lors de cessions courtes sur un week-end, ou sous la forme de rendez-vous réguliers qui peuvent aboutir sur une restitution lecture ou spectacle à partir de la production des participants.

Avec Bien arrivée à Ottawa, nous questionnons le poids des origines, et les endroits secrets où se logent nos empêchement, d'où que nous venions, qu'il s'agisse des origines sociales, de notre éducation, de la religion de nos parents, de notre pays d'origine, de notre histoire familiale....

En amont du spectacle, ou comme action de sensibilisation indépendante, nous proposons un atelier d'écriture qui reprend ce thème presque universel.

Qui d’entre nous ne s’est jamais empêché un jour de voyager, de changer de métier, d’aimer ou de s’exprimer franchement, de faire les études qu'il ou elle souhaitait ?

Pourquoi ces freins ? Sommes-nous vraiment les seul.e.s à décider de notre chemin ou subissons-nous des empêchements venus d’ailleurs ?

Avec Ma vie en biais, nous questionnons la notion de fantasme, de vie rêvée à l'adolescence, qu'il s'agit plus tard de confronter à la réalité.

Comment ajuster ses désirs intimes avec le monde extérieur ?

Comment accepter son parcours, même chaotique, pour faire de nos apprentissages des qualités et non des handicaps ?

Où puiser la force de faire des compromis ?

Le parcours chaotique de Claudia Shear mène contre toute attente à une victoire lumineuse.

Adapté à un public d'adolescent, de jeunes adultes ou d'adultes en marge, l'atelier d'écriture portera sur la notion d'acceptation de nos vies, même lorsqu'elles sont loin de de nos rêves d'enfant, sur les rencontres qui peuvent modifier le cours d'une existence, et sur la foi en la résilience.