Les Compagnons de route des Transsibériennes

CÉCILE CARRÈRE

Sa passion, depuis toujours, est d'observer les actrices et les acteurs au travail. Elle a assisté Jordan Beswick à la mise en scène du Show Case de Ma vie en biais à la Pépinière Théâtre avant que Clair Jaz ne prenne la suite de l'aventure.

Coach et répétitrice, elle accompagne les artistes pour approfondir les rôles, les préparer à des auditions ou des castings, lever des freins, analyser textes et scénarios.

Son regard est bienveillant mais sans concession et toujours juste. Depuis des années, elle m'est précieuse, relais de Clair Jaz lorsque celle-ci n'est pas disponible, à la fois répétitrice et coach  mental.

Je souhaite à toutes et tous de travailler un jour avec elle.

DIDIER BRUN

Il est l'un des premiers ingénieurs du son à m'avoir fait travailler en studio derrière un micro pour des voix off. Il m'a vue grandir comme comédienne et comme autrice et n'a eu de cesse de m'encourager. 

Il connait tous les supports, tous les logiciels, toutes les grandes voix françaises. Il aime les artistes, sait les regarder autant qu'il sait les entendre.

Exigeant, créatif, généreux, l'oreille ultra sensible, il a participé à la création de la bande son de Bien arrivée à Ottawa et réalisé le mixage des musiques de Ma vie en biais.

Clair Jaz

Je l'ai rencontrée sur la série Doc Martin, puis découverte sur scène. Comédienne, metteuse en scène, autrice, elle est une hyper femme : hyperactive, hyper énergique, hyper positive, hyper passionnée, hyper exigeante, hyper cash. Elle aime les collaborations, les challenges... et ses chiens !

Je l'ai choisie pour mettre en scène Ma vie en Biais, car l'aventure de ce spectacle est une aventure de femme(s). Écrit par une femme, traduit par une femme, interprétée par une femme, le texte célèbre la singularité, les combats de vie, l'humour, et la résilience, autant de facettes qu'on peut lire dans le visage et le corps de Clair, artiste unique en son genre avec qui la complicité est une évidence, et le travail une joie !

FRED L'INDIEN

Lorsque je l'ai connu, il officiait derrière une console pour les mémorables soirées du FIEALD le dimanche soir au Théâtre Trévise,

ses lumières en faisceaux trouaient la fumée et donnaient à la scène une allure rock et festive !

Depuis, il est resté fidèle à Tex et Gustave Parcking mais voyage aussi avec Christophe Alevêque ou les Darons, et illumine le Bataclan, l'Olympia, Bobino ou les Vieilles Charrues...quand il n'est pas en tournée au Mali.
Il a créé les lumières de Bien arrivée à Ottawa et de Ma vie en Biais.